Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 22:20


Sans répit sur mon cœur, l’onde bistre déferle.

Mais l’esprit qui m’habite est une huître malade

Qui, du ver assassin, conçoit les douces perles,

Éclairant les chemins de l’ultime escapade.

 

J’en tisserai colliers au satin de ton cou,

Avant que de prendre, d’escampette la poudre,

En plantant notre Amour au creuset des volcans,

Qui m’attirent et attisent ta fleur de sang.

 

Les courants sont contraires et nos âmes emportées,

Vers les gouffres amers, nébuleux, interdits,

Où résonne le pas des consciences meurtries.

 

Une gerbe de sang, une énième pelletée,

Et l’histoire continue, le pas lourd des damnés,

Nous promet sans faillir, d’autres noires années.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche