Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 22:20


Au cœur d'Artémisie murmure une rivière,

Au bord de laquelle ils désirent flâner.

Agitant sans répit les herses éburnées,

Je les vois qui labourent les plaines altières.

 

Ils espèrent goutte à goutte, la voir s'épancher

Et venir sans remords s'y baigner à loisir;

Allant jusqu'à laisser, en de traîtres soupirs,

Doucement s'écouler, quelques larmes ébréchées.

 

Croyez moi, O mes amis ! De ces eaux si sombres

Je ne dois vous montrer, surnageant la pénombre,

Que pâle écume brodée de lettres noires.

 

La lumière a jailli, dit-on, du noir absolu.

Je veux nier le miracle de ces temps révolus,

Mais en garder l’image, pitié dérisoire.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche