Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 00:09

 

Sur l’étang endormi, qu’habillent volutes,

Transpirées de la nuit, et drapant l’horizon,

Fébrile et gracieuse, taquinant l’aquilon,

Voici la libellule qui navigue sans but.

 

L’onde claire trahit d’imprudentes engeances...

Crustacés malhabiles et larves diverses...

Éphémères, étourdies par le grain de l’averse,

Amerrissent au hasard en d’improbables danses.

 

J’en saisis la beauté au réveil de Phoebus

Et m’attarde à loisir sur le bord des lagunes

Jusqu’aux heures où l’Amour nous promet plus que lune.

 

Là, je jette aux orties les coutumes et les us,

Et je rentre à l’aurore, bercé par les clameurs

De la vie qui s’éveille, en oubliant les heurts.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche