Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 00:16


Hier est passé comme un rêve d'enfant.

Dans ma mémoire, semblable aux voiles blancs

De tissu qu'on déchire aux épines des roses,

Le temps s'effiloche dans sa course morose.

 

 

En un grand plafond noir, le jour s'achève.

Dans l'herbe brûlée, je m'assois et je rêve.

Les filles d'Horus éclatantes ont confié aux vents

Les secrets que nos pères emportèrent en partant.

 

 

Jusqu'au fond de mes rêves, je les entends.

Elles prétendent qu'un jour, j'oublierai ton sourire,

Que l'enfant que je suis a besoin de lumière,

Mais je cherche un endroit ou se perd le temps.

 

 

Le vide est si lourd quand je ferme les bras

Qu'avant que les ans ne referment l'entaille,

J'aiderai une fileuse a finir son travail.

...et je sais que la vie me pardonnera.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche