Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 23:13


Je voudrais, ne serait-ce qu'un jour,

Fouler les géants de basalte,

Quand le froid du nord exalte,

A leurs pieds, les montagnes d'argent,

Dociles sous le pinceau du temps,

Qui sans cesse en refond les contours.


Entendre le vent à l'aurore,

Porter des hauts pays jusqu'aux cieux,

Les espoirs mouillés d'un vol gracieux.

Là, malgré le froid et les pierres,

Les choeurs limpides crient aux dieux fiers

Que ceux d'ici vivent encore.


Puis deviner parès l'horizon,

Malgré le voile d'anthracite,

La plage au vieillard de granit.

Sans doute a-t-il vu les gorgonnes

Pour qu'aux marées il abandonne

Sa face rongée par l'aquilon.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche