Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 23:42

 

Les ailes déchirées flottant aux alizés,

Les flans livides offerts aux lames argentées,

Mais la cale emplie de mille esclaves révoltés,

Je parcours à vallon les plaines irisées.

 

Loin des cieux nébuleux et des sombres vallées,

Où noire et impassible s'écoule l'aluine,

Dans mes yeux inutiles déjà se dessinent

Les châteaux de cristal et leurs longues allées.

 

Et de salles en salles où résonne le luth,

Mon esprit à loisir déchiffre les signes

Que d'anciens rois ravissent aux regards indignes.

 

En ce long périple, je n'ai chéri qu'un but,

Des frontières illusoires signant l'oraison,

D'un ultime voyage dépasser l'horizon.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche