Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 15:21


La nuit vient de tomber et ces forêts de toits,

sous les reflets de lune me mettent en émoi,

Les chats qui vivent là ne savent rien des lois,

Ceux qui vivent sans chaines ne craignent pas le froid.


Nous avons sacrifié sur l'autel du confort,

tant de rêves qu'enfants, nous confiions au hasard,

Pour un coin de ciel bleu qu'on nous vend au prix fort,

Nous troquons nos élytres et glissons sous le fard.


Les marchands de bonheur ont bâti des empires,

Nous promettant la lune jusqu'au dernier soupir

Et nous laissant la peur pour unique raison.


Pourquoi vivre à genoux quand nous attend la nuit ?

Il n'est guère que l'Amour qui éloigne l'ennui,

Laisse filer tes larmes comme pluie de mousson.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

angie 23/09/2010 14:33


Bonjour grand frère
Les chats si pareils à nous,
ils sont si beaux, et eux quand ils
vous griffent, ils le font de face,
merci bisoux


Jean-Paul BARASTIER 23/09/2010 23:41



Bonsoir petite soeur, agréable surprise que ta visite sur cet espace sur lequel tu trouveras tous les écrits que je pense publiables. Je pense à toi et t'embrasse tendrement.



Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche