Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 15:19


Ô mes amours défigurées !

Vous crûtes un jour m’avoir tué,

Mais mon esprit s’est épuré,

Au filtre sombre des nuées.

 

Quand de Leucade j’ai plongé,

Au sépulcre pélagique,

Sans nul remord j’ai bien songé

A vos candeurs séraphiques.

 

J’ai bu ci bas jusqu’à la lie,

Au fines coupes du désir.

J’ai su l’amour comme l’ennui

Pour aujourd’hui me souvenir.

 

Et voyez, Ô mes valkyries,

Celui que vous aviez choisi

A conservé tous vos souris

Quand au combat il fut saisi.

 

Voyez versée à l’horizon

Cette coupe vermeille,

Elle est le feu de nos passions,

Et la nuit qui s’éveille.

 

Tant de cœurs s’y sont donc vidés

Que les sanguines lueurs,

D’instants où j’oubliai d’aimer,

Éveillent la douleur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Paul BARASTIER - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Tibicine 03/02/2010 16:11


Bonjour Jean-Paul...Je viens te lire...J'apprécie beaucoup ton style d'écriture...Tu as raison de te lancer dans l'édition de ton recueil, je suis moi-même entrain de faire la démarche...J'espère
que nous pourrons ainsi échanger nos mots...Je serai ravie que tu viennes me lire aussi, mon dernier né est sur mon blog...à bientôt j'espère. Tibicine


Présentation

  • : Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • Le blog de Jean-Paul BARASTIER
  • : poésie, tous les poèmes de Jean-Paul BARASTIER
  • Contact

Recherche